Contact : cspbcagnes@gmail.com

OBJECTIFS ET PROJETS dans les cinq ans…

 

1 - Extension géographique des actions menées, (pages précédentes) soit :

    • Sensibilisation des populations aux six districts de la Région Nord (quatre           sont couverts à ce jour).

     • Pose d'implants à toutes les femmes qui le souhaitent dans les deux districts          restant à couvrir.

     • Formation de tous les infirmiers de cette région (Il en reste à peu près 120 à          former).

2 - Sensibilisation des hommes (clé essentielle de la réussite à terme de ce travail).

Pour le moment, les hommes constituent un frein à la pérennisation de notre travail. Pour que notre action perdure après notre départ (qui est le but de toute ONG), il est impératif d'avoir fait naître un besoin de Planification Familiale et que celle-ci soit ancrée dans les mentalités et les mœurs. Pour de nombreuses raisons culturelles, beaucoup plus que religieuses, les hommes y sont encore hostiles.
Pour lutter contre ces "a priori" notre projet est d'organiser ce que l'on appelle "l'École des Maris".

Celle-ci consiste à choisir dans chaque village quelques hommes qui font référence (maire, chef de village, chef religieux… ) et d'organiser des rencontres avec un professionnel pour parler de leurs réticence vis à vis de la Planification Familiale. Ces débats se font en général à partir de sujets concrets (femme décédée lors d'un accouchement, jeune fille enceinte, adultère, enfant dénutri…). Après plusieurs rencontres, les mentalités évoluent sensiblement (ceci se pratique au Niger depuis quelques années avec de très bons résultats). Une fois leurs convictions acquises, ils les diffusent au reste du village car ils sont très écoutés.
Pour ce faire, il faut avoir un, voire deux salariés spécialisés en ce domaine.

3 - Sensibilisation des adolescents.

Beaucoup trop de jeunes filles sont enceintes : on parle de 50% de collégiennes entre 14 et 18 ans. Dans de nombreux cas, à la suite de relations avec un camarade, parfois aussi à cause de relations subies dans un mariage forcé et précoce.
Ceci est une catastrophe car les jeunes filles qui ont accédé au collège représentent un potentiel humain pour le pays, potentiel perdu du fait de ces grossesses précoces.
En effet, une fois enceinte elles sont condamnées à arrêter leur cursus scolaire, sont rejetées par leurs familles et souvent mariées de force…
Nous avons donc le projet, après accord du Ministère de l'Enseignement, d'organiser des rencontres avec ces adolescents au sein même des collèges pour les informer sur la sexualité en général et en particulier des risques de grossesse et de transmission de MST.
Ce volet nécessite lui aussi d'employer un ou plusieurs salariés spécialisés dans ce domaine.
Nous n'avons pas actuellement les moyens financiers pour réaliser ces deux dernières activités (sensibilisation des hommes et des adolescents).

Accueil
Page suivante
Page précédente

Bibata, sage-femme, dans son véhicule tout-terrain pour parcourir la brousse
Réunions avec les infirmiers
Page précédente
Page suivante
Promesses de dons : cspbcagnes@gmail.com
Deuxième véhicule tout-terrain